Kérarden. Une exposition pour ses 30 ans

Pour célébrer leurs 30 ans, les Amis de Kérarden ont vu grand : jusqu’à la fin de la semaine, ils accueillent le public chaque jour à Grain de sel, à l’espace bar, pour présenter deux expositions : « Artistes de nos villages », avec des tableaux et oeuvres diverses des artistes locaux, et « Rétrospective journalistique et photographique » qui revient sur 30 années rythmées par les pardons, fêtes champêtres, soirées contes et chants, festoù-noz et balades nocturnes, mais aussi les actions de nettoyage du littoral, d’aide aux autres associations et un fort investissement dans les grands moments, tels que la Fête des deux cales ou la Semaine du golfe. « On y travaille depuis longtemps, a expliqué Bernard Le Gallic, et quand on a vu qu’il pouvait y avoir un trou pour nous au mois de juin à Grain de sel, on s’est dit qu’on pouvait occuper tout l’espace ».

Une marche découverte le 20 juin

C’est bien le cas, y compris l’extérieur avec l’installation de machines agricoles anciennes rénovées avec soin. Deux autres rendez-vous sont également programmés : une marche découverte de Kérarden à la réserve naturelle, avec pique-nique, le samedi 20 juin, au départ de la chapelle, à 8 h 30, et le pardon, qui se tiendra cette année le 9 août.

© Le Télégramme – Parution le 11 Juin 2015

Les Amis de Kérarden fêtent leurs 30 ans avec trois expositions

Gens de terre, gens de mer, les Amis de Kérarden exposent matériel agricole et bateaux, jusqu’au samedi 13, à Grain de Sel. Ils fêtent les 30 ans de leur association, créée en 1985 par Claude Mahé, pour entretenir et faire vivre la chapelle grâce aux pardons.

Engins pour les labours, les foins et planteuse à choux, exposés sur le parvis du centre culturel, ne manquent pas d’étonner les visiteurs. « Ils retracent les thèmes de nos précédentes fêtes de Kerarden ainsi que la fête de foins que nous avions organisée pour soutenir l’Atlantique challenge », précise Bernard Le Gallic, le président. Il s’est entouré d’un groupe de passionnés pour bichonner ces machines qui appartiennent au patrimoine de Séné.

Deux autres expositions, montées par quatre copines : Maryvonne, Annette et deux Jacqueline, attendent les visiteurs dans le centre culturel. Une rétrospective des pardons de Kérarden et animations du village, composée d’articles de journaux et de photos, et dans la salle Alain-Coste, les artistes de l’association présentent aquarelles, huiles, sculptures et maquettes de bateaux.

« Trente ans, c’est un beau parcours. Ce sont des hommes et des femmes qui mettent leur énergie pour transmettre un patrimoine », n’a pas manqué de souligner, mardi soir, Anne Phélippo-Nicolas, adjointe chargée de la culture, face à un grand nombre d’adhérents et sympathisants. Tandis que Philippe Rolland, adjoint chargé de la vie associative, pour qui un certain attachement avec Kérarden a commencé « lors d’une fête dans une grange ». Tout en saluant « le rayonnement de l’association à Séné et le travail réalisé autour de la chapelle », l’élu notait l’acoustique remarquable de l’édifice lors des concerts. « Ces rendez-vous sont importants pour le quartier et la commune. »

Samedi 20, l’association proposera une mini-rando jusqu’à la Réserve naturelle, en empruntant les chemins. Rendez-vous à 8 h 30 à la chapelle, et visite de la Réserve en compagnie de Guillaume Gélinaud, le conservateur. Pique-nique dans une grange de Brouël. Ou

vert à tous.

© Ouest France – Parution le 11 juin 2015

Standing ovation pour les Frères Morvan standing-ovation-pour-les-freres-morvan

« Les Frères Morvan ont quitté, visiblement à regret, les Amis de Kérarden sous une haie d’honneur, tard dans la nuit », confie Philippe Rolland, adjoint au maire. Yvon et Henri, 84 et 81 ans, ont envoûté, samedi soir à Grain de Sel, les quelque 250 spectateurs venus pour la soirée d’anniversaire des 30 ans des Amis de Kérarden.

Leur répertoire : des chants à danser transmis, au sein de la famille Morvan, au fil des générations. « Plutôt habitués des festoù-noz, ils chantent devant un public qui danse. Venir dans une salle de spectacles était une première, pour eux, confie Gaëlle Raud, secrétaire adjointe de l’association. Tellement bien et heureux d’être là, ils ont interprété encore deux ou trois chansons pour le plus grand bonheur du public qui les a acclamés. Toute la salle s’est levée à la fin de leur prestation. »

Le public sinagot aura eu la chance d’avoir l’explication, en français, avec beaucoup d’humour, de chaque chanson en breton : « Leur accompagnatrice était surprise, car ils ne le font jamais », poursuit Gaëlle.

Au menu de la soirée également, Dominique Gicquel (Korriganed) a interprété des chansons d’anciens de Kerarden, suscitant une onde d’émotion dans la salle, tandis que les deux groupes Copains sinagots et Vent de bord’eau embarquaient leur public sur le Golfe.

Les vamps sinagotes, allias Marie-Thérèse Benoit et Marie-Noëlle Le Priol se sont taillé leur part de succès en parodiant les deux commères du village, laissant les Frères Morvan sous le charme.

© Ouest France – Parution le 15 juin 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *